SAMEDI 29 JANVIER 2022 - 14:00 -Local Autogéré du Borinage

Rencontre-débat avec Philippe Poutou à Mons

Pour une alternative écosocialiste et anticapitaliste!

Alors que les gouvernements capitalistes nous mènent droit dans le mur, que leurs politiques détruisent la planète et exploitent les classes populaires, les précaires, les jeunes, les femmes*, les migrant.e.s, etc.


Alors que les politiques menées par la droite ne font qu’enrichir les plus riches, alors que la « gauche » mène une politique de droite, leurs politiques au service des dominants font le lit de l’extrême droite et des fachos. Face à cela, nous avons besoin d’une riposte anticapitaliste !

En Belgique, en France et partout ailleurs. 100% anticapitaliste, écosocialiste, féministe, antifasciste, internationaliste, décoloniale et radicalement démocratique!

Comment s’y prendre? Quel programme? Quelles convergences?

Venez en discuter avec Philippe POUTOU, ouvrier de l’automobile, syndicaliste, élu municipal de la liste unitaire «Bordeaux en luttes» et candidat du NPA (Nouveau Parti anticapitaliste) à l’élection présidentielle française de 2022.

Avec des témoignages et interpellations de:

– Bernadette Peterbroeck (Association de Défense des allocataires sociaux – Adas)

– Florence Defourny (collectif La Nature sans friture)

– Valérie Cardinal (Groupe montois de Soutien aux sans-papiers)

– Zoé (militante pour la Justice climatique)

Les interventions seront suivies d’un débat avec la salle.

Une rencontre à l’initiative de la Gauche anticapitaliste, en collaboration avec le LAB, les JOC Mons-Borinage et la Formation Léon Lesoil.

La rencontre se fera dans le respect des mesures de précaution sanitaires (port du masque, gel hydroalcoolique, distanciation, aération)

L'évènement se déroulera dans le respect des mesures sanitaires - CST nécessaire !

Liste d'attente conférence-débat avec Philippe Poutou

La salle pour la conférence du 29.01 est désormais complète. Vous pouvez-vous inscrire sur cette liste d'attente afin d'être prévenu si des places venaient à se libérer. Une salle supplémentaire proposant une retransmission de la conférence sera accessible au même lieu et ce sans inscriptions.