Arpentage – À l’ombre du rêve américain

138322034_3953193731365785_5357427398280395041_o

L’arpentage est une méthode de lecture collective d’un ouvrage en vue de son appropriation critique. Dans le cadre du cycle de formation “Capitalisme mode d’emploi… et comment en sortir”, les JOC, le LAB, la Gauche anticapitaliste et la formation Léon Lesoil vous invitent à l’arpentage numérique de l’ouvrage de Marc Monaco, “A l’ombre du rêve américain” paru aux éditions D’Une Certaine Gaité. Nous aurons l’occasion de prolonger la lecture d’une discussion avec l’auteur. Rendez vous numérique le 08.02 à 18h3018h30 : Présentation de l’ouvrage et division de l’ouvrage
19h – 20h45 : Temps de lecture
20h45 – 22h45 : Reconstitution du livre et discussion avec l’auteur

Pour rejoindre l’arpentage : https://us02web.zoom.us/j/81764702151?pwd=L29pMG5GWDJGN21SZ0tYeHp1Tit3dz09#success

Bruxelles, capitale de l’Europe. Pour avoir voulu protester contre la tenue d’un événement de promotion du Traité de libre-échange transatlantique(TTIP), Marc Monaco se retrouve au cachot. Son esprit profite de l’occasion pour s’évader. Il se souvient que récemment, il a, comme des millions d’immigrant.e.s avant lui, traversé l’océan pour se rendre aux États-Unis. Sa mémoire convoque les gens rencontré.es, les lieux visités, les ambiances dont il s’est imprégné lors du circuit effectué avec Violette, sa compagne. De New York à Détroit en passant par Chicago, il va nous emmener en voyage dans la béance que la faillite du rêve américain a laissée au cœur de l’imaginaire occidental.Il construit un récit qui lui permet de penser le lien qui nous unit à cette utopie pragmatique qu’est l’Amérique. Une utopie dont la réalisation lui apparaît alors comme une force motrice et une gigantesque machine à produire des promesses déçues ; comme une entreprise guerrière qui a détruit, des deux côtés de l’ Atlantique, des peuples, des milieux de vie, des manières de faire et des imaginaires. La crise existentielle de la civilisation occidentale révèle toute sa profondeur mais elle ouvre aussi de nombreuses opportunités d’enfin pouvoir rêver à d’autres choses. Voir moins